Exposition Terminée

Miguel Fernandez de Castro

13 avr > 11 mai 19
Dans le cadre de la saison ELDORADO de Lille 3000
Vernissage le vendredi 12 avril à partir de 18 h30 + repas after à partir de 20h30 (réservation sur place).
Miguel Fernandez de CastroMiguel Fernandez de CastroMiguel Fernandez de CastroMiguel Fernandez de Castro
''La dernière porte'' est le titre de la vidéo présentée à Lasécu par l’artiste mexicain Miguel Fernández de Castro proposé par Dorothée Dupuis commisaire de l’exposition La Déesse Verte à la Gare Saint Sauveur.

LA DERNIÈRE PORTE
Une partie de son travail consiste en la création de documentation, au moyen de vidéos et de photographies, autour de la réserve de Tohono O'odham, à la frontière entre Sonora (Mexique) et Arizona (États-Unis). Les O'odham sont les habitants d'origine de cette région et, lorsque la frontière entre Mexico et États-Unis a été établie, leur territoire ancestral a été divisée, laissant des membres de la communauté dans les deux pays, bien que ce ne soit qu'en Arizona qu'ils soient légalement occupants de cette partie de territoire nommée Tohono ou Réserve de la nation Odam. Malgré l’absence de formalisation de la réserve du cóté mexicain, les O’odham conservent l’usufruit de ces zones à la nationalité incertaine notamment à travers l’usage d’une véritable “porte” dans le mur divisant la frontière.
La frontière entre Sonora et l'Arizona est historiquement l'une des plus utilisées par les trafiquants de personnes et de marchandises illégales. Elle coïncide avec la géographie du Grand Désert de Altar, où se trouvent de vastes zones de terres inhabitées. C'est là que la réserve O'odham a été délimitée. Ses habitants doivent donc traiter avec les trafiquants depuis des décennies, en les dénonçant parfois à la patrouille des frontières, mais aussi en collaborant parfois au trafic illicite.
Dans certaines montagnes situées au nord de la réserve O'odham, il existe un lieu qui contraste de manière symbolique, économique et politique avec la nature du territoire de Pápago. Il s’agit de l’observatoire astronomique de Kitt Peak, qui fait partie de l’Observatoire National d’Astronomie Optique Américain depuis 1982. Les terres occupées par ces installations sont louées par le gouvernement des États-Unis au prix de 0.25$USD par acre. En 2005, les O'odham ont entamé une procédure judiciaire pour interrompre la construction du télescope Tcherenkov dans une zone située sous le sommet, dont ils soutiennent qu’il est l’habitat de l’Ito, un de leurs esprits sacrés.
Son projet est de faire une vidéo qui s'articule autour des chevauchements territoriaux d'une part des relations entre la réserve O'odham et l'Observatoire astronomique, et d'autre part de la convergence entre les dispositifs de vision de l'observatoire et les dispositifs. surveillance de la patrouille des frontières dans la réserve. "La Dernière Porte", titre pouvant parodier la forme d'un titre de Western, peut alors autant faire référence à la frontière et à sa croissante fermeture, qu’à la porte symbolique vers les étoiles que constitue l’Observatoire dans la possible conquête de l’espace -- des années après la conquête de l’Ouest.
La vidéo cherche alors à établir une relation symbolique et politique entre les dispositifs optiques sophistiqués (lentilles, miroirs, rayons gamma) utilisés par la science astronomique pour étudier et cartographier l’espace extra-atmosphérique et les systèmes complexes et agressifs de surveillance permanente que la garde nationale des États United a installé le long de la clôture frontalière et dans toute la réserve O'odham. Les dispositifs de vision et de surveillance sont un élément fondamental du contrôle territorial contemporain et de la colonisation de l’espace. L'étude scientifique de l'espace est, en ce sens, un précurseur du contrôle territorial. L'installation pour La Sécu cherchera à mettre l'accent sur l'aspect spatial de la relation conflictuelle entre l'observatoire et le territoire O'odham. La vidéo sera projetée dans une structure semi-cubique, référençant les capsules abstraites de la science-fiction, au centre de l'espace d'exposition. Une forte délimitation sera alors établie entre l'intérieur et l'extérieur, les deux espaces étant complètement isolés, évoquant physiquement les situations d’exclusion mutuelles de ces territoires et espaces ainsi que faisant voyager le spectateur de façon immersive et immédiate vers ces contrées désertiques et inconnues.


Dans le cadre de l’exposition ‘‘La Déesse Verte’’, dont le commissariat est assuré par Dorothée Dupuis, l’Artothèque de Lasécu présente une sélection d’œuvres de certain.e.s artistes exposé.e.s à la Gare Saint-Sauveur. Les œuvres réunies ici poursuivent la conversation autour des modes contemporains de dédoublement de la nature. Parallèlement, se révèlent diverses problématiques abordées par ces artistes dans leurs contextes respectifs au travers de la pratique artistique. 
Il sera possible aux adhérents de l’artothèque de Lasécu d’emprunter les œuvres à la fin de l’exposition. Une très bonne façon de faire vivre son ‘‘Eldorado’’ à la maison, dans son école ou son entreprise !

Les artistes exposés : Gwladys Alonzo (France), Naomi Fisher (États-Unis), Cristóbal Gracia (Mexique), Cynthia Gutiérrez (Mexique), Renaud Jerez (France), Lucile Littot (France), Galerie Rezeda (France), María Isabel Rueda (Colombie), María Sosa (Mexique), Fabiola Torres-Alzaga (Mexique) 
 
L’Artothèque de Lasécu est une ‘‘bibliothèque’’ qui effectue des prêts d’oeuvres d’art. C’est une des activités de l’association, ses objectifs sont multiples et se résument ainsi :
- démocratiser la culture par la possibilité d’emprunter des oeuvres d’art originales gratuitement ;
- donner une visibilité aux artistes et permettre à la population de parfaire ses connaissances en arts visuels grâce à la diversité des courants artistiques et des écritures plastiques représentés. Ses activités sont rendues possibles grâce aux aides publiques (Région, Département et Ville), aux actions menées par les bénévoles et aux adhésions.
Garush Melkonyan
Exposition 09/11/2019

Garush Melkonyan

Garush Melkonyan a fait parti de la sélection (AN)SUITE #4 de 2017 présentée à Lasécu par Valérie Boubert et... VOIR
Monkeybird
Exposition 14/09/2019

Monkeybird

L’univers des Monkeybird est une invitation, une porte d’entrée vers un monde surréaliste et merveilleux, chargé d&rs... VOIR
Dolores Marat
Exposition 25/05/2019

Dolores Marat

Photographe indépendante et autodidacte, Dolorès Marat continue sa recherche au détriment des modes et des genres. Son ... VOIR
Sylvain Dubrunfaut
Exposition 23/02/2019

Sylvain Dubrunfaut

''J’avais oublié que je t’aimais autant'' est le titre d’une nouvelle série de peintures dans laquelle... VOIR
Voir toutes les expositions