Exposition Terminée

​Natacha Zawadzka et Julien Claessens

12 mai > 07 juil 07
Lasécu expose du 12 mai au 7 juillet 2007 Natacha Zawadzka et Julien Claessens
Vernissage le vendredi 11 mai 2007 à partir de 18 h 30
​Natacha Zawadzka et Julien Claessens​Natacha Zawadzka et Julien Claessens​Natacha Zawadzka et Julien Claessens​Natacha Zawadzka et Julien Claessens
C’est à travers le médium de la photographie que Natacha Zawadzka et Julien Claessens se rejoignent. L'une est en quête permanente d'identité, l'autre à la recherche d'une certaine esthétique. Mais, chacun s'exprime et crée une poésie bien personnelle, à partir d’associations d’images, d’abstractions et de portraits.
Le travail de Natacha Zawadzka constitue une recherche photographique sur les origines, les racines l’identité, avec une question fondamentale récurrente : qui sommes nous ?
Sa recherche, ses photographies sont une quête :
- de paysages urbains des villes en lien avec ses origines polonaises et belges dans la droite ligne de vie des siens, de son histoire ;
- d’images sorties de son imaginaire, retraçant ou réinventant l’histoire familiale au travers des récits, des souvenirs des grands parents, des parents… son histoire.
C’est une réflexion aboutie sur l’identité, sur l’image de soi. "Des traces d’images, des images de traces".

Le travail de Julien Claessens est principalement axé sur le portrait. Il crée des images où le traitement technique et le travail de la lumière tentent de transformer la perception de la réalité et de s’éloigner de l’aspect documentaire. C'est une démarche esthétique et instinctive guidée par des références picturales et cinématographiques. En effet, il s'inspire du travail sur la lumière évoqué par certains peintres primitifs flamands ou dans les films de Jean Cocteau se traduisant dans ses photographies par des ambiances intemporelles qui mêlent malaise, sensualité et onirisme. Son travail est sombre au sens figuré comme au sens propre.
Julien Claessens défend l'idée qu'un photographe peut développer un travail de recherche axé sur une certaine forme de beauté intuitive et spontanée.

En partenariat avec les Papillons Blancs de Roubaix Tourcoing, Natacha Zawadzka présente les travaux de Patricia Demaretz, Alain Vaes et Patrick Ostyn du foyer Harlé.

TÉLÉCHARGER 

> le dossier de presse
 

CONTACTS :

Elsa Hanot
03 20 47 05 38
contact@lasecu.org
 

OUVERTURE :

vendredi et samedi de 14h à 19h
Sylvain Dubrunfaut
Exposition 23/02/2019

Sylvain Dubrunfaut

La peinture de Sylvain Dubrunfaut est faite de visages, de regards. Épris du portrait, il rend hommage à l’individu dans chacun de... VOIR
Beb-deum
Exposition 08/12/2018

Beb-deum

Les œuvres de Beb‐deum sont reconnaissables au premier coup d’œil. Dans l’espace de la presse et de l’édition, ... VOIR
Éva Bergera
Exposition 10/11/2018

Éva Bergera

En 2014, pour le premier (An)suite, nous vous présentions 9 artistes sélectionnés au Salon de Montrouge. Parmi eux, une jeune art... VOIR
Éric Monbel
Exposition 15/09/2018

Éric Monbel

PAS DE GUERRE SANS BLESSÉS La peinture d’Éric Monbel révèle une véritable fascination pour la guerre, et plus... VOIR
Voir toutes les expositions